• Voici une marche qui vaut le détour pour les amoureux de la nature.
    Entre sentiers et plages elle vous conduira vers une plage aux eaux limpides histoire de... après l'effort.

    Au début faudra essayer de trouver une place pour garer au bord de la route. Puis une fois chaussé, on commence par suivre le chemin bétonné qui descend sur la gauche jusqu'au bois. Une fois dans le bois suivre le sentier très boisé qui descend vers la ravine. Profitez de la faune et la flore... des arbres habillants les rochers, des bernard l'hermits courant dans le feuillage, les mares, le chant des oiseaux etc.  
    Continuer à longer la rivière jusqu'a la plage de l'anse noir. magnifique anse au sable noir et ses eaux turquois. Ne tarder pas trop car, il faudra monter les nombreuses marche sur la gauche. Puis prendre l'entrée sur la droite où se trouve un petit carbet. Peut-être là me direz-vous : "une petite pause"?... Pouprquoi pas!
    A partir de là, le paysage est beaucoup plus sec, suivre le chantier où vous aller apercevoir l'anse dufour (plage au sable blanc). Continuer à suivre la route jusqu'à la place bétonnée, puis descendre vers le petit bourg. Profiter pour vous ravitailler en eau et autre.
    Pour entrer dans le bois (petit chemin en béton). Suivre le balisage sinon demandez c'est gratuit !
    Vous voilà dans le bois... préparez vous parce que ça monte. Et c'est là que vous aller peut-être regretter le fait d'avoir bu tout l'eau durant la pause. Armez vous donc de courage. Ce chemin vous conduit à grand anse, là où vous pourrez vous reposer... mais avant vaudra marcher jusqu'a retrouver la route bétonnée... alors bonne chance.


    Attention : Climat sec et chaud. Donc porter beaucoup d'eau + chapeu etc.
    Ne pas y aller en temps de forte pluies.

    C'est une marche de 5,8 kms avec des dénivelés de 224m environ.
    Le sentier est normalement balisé, donc impossible de vous perdre.. sinon, au passage demandez votre route.
     
    Lieu : Anses d'arlet
    Début de la marche : Quartier Gallochat (Au niveau de l'école)
    Passage à l'anse noire, anse dufour
    Fin de la marche : Grande Anse
    Remarque : prévoir un autre véhicule pour le retour.

    Bonne randonnée.


    votre commentaire
  •  

    Qui a eu cette idée folle, de vouloir traverser la voute forestière qui relie Fort-de-France (la capitale) à Grand Rivière (l'extrême Nord de l'île). Bien entendu ... on connais déjà les kamikazes !!! prenez la carte vous comprendrez.

    Maintenant, ce n'est plus le moment de penser au regret car, il y a déjà des heures de marche derrière... lol !! on aperçoit déjà les signes de fatigue... entre chaque personne ..lol! je parle de la distance de sécurité automatique.. lol !!

    Pour vous donner une idée, c'est du genre safari avec bivouac car vs marcher durant tout un week-end... alors inutile de vous dire qu'il faut être bien équipé pour se protéger des intempéries, animaux et autres menaces peu communes.


    votre commentaire


  • Si vous passez par le Nord Caraïbe durant vos vacances, n'hésitez surtout pas à faire un petit détour au Prêcheur qui est la dernière commune (ville) de cette côte. Les Gens sont sympathiques et très accueillants, les plages de sable noir sauront vous séduire.

    Mais avant toute chose, j'aimerai vous dire deux mots sur une excursion pas comme les autres avec son guide hors du commun (MARTIAL Paul-Antoine), qui saura vous transporter à travers le temps jusqu'à aux activités sucrières et esclavagistes et bien d'autres histoires que renferme cette commune.

    Sans nul doute, vous serez émerveillez par les blessures du passé laissé un peu ça et là sur les quelques anses et plages accessibles par voie maritime.


    Pour l'avoir fait plusieurs fois, je vous invite donc à faire un p'tit tour car ça vaut vraiment le détour...


    votre commentaire

  • Et bien une nuit sous, les bois ; quoi de plus agréable, loin de toute civilisation.
    En ce qui concerne le bivouac, ont si accommoda car pas le choix.
    Certain ont prévu des hamacs et d'autres des sacs de couchage.

    Si vous voulez mon avis, je vous conseille le sac de couchage même si le sol est un peu dur. Car dans un hamac non seulement vous dormez pendu comme une banane mais le vent s'amusera à vous léchez le dos durant toute la nuit et au réveil vous serez dur comme des glaçons

    votre commentaire

  • Le week-end dernier, nous avions donc passé une nuit sous les bois.
    Tout commença par une marche d'environ 1h45 minutes. Départ de fond st Denis, arrivée au Morne vert. Nous fûmes accueilli par nos amis les serpents, ont se lassaient un peu de les entendre. Mais plus part, nous dînions avec eux «  une façon de dire que nous nous sommes y habitué »
    Cette petite aventure ne fit pas que des heureux, car l'un d'entre nous fut pris a partie par un taureau... plus de peur que de mal. Au moins il partira grandi de cette aventure sachant qu'il ne faut pas éclairer les animaux le soir car il y en a que ça effraie et d'autre que ça agasse.  
    Pour ceux que cela intéresse, c'est un parcourt de 2 heures maximum, niveau 1. Si vous avez peur des serpent faite le en plein jour.  

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique