• Le sous-marin

    sous marin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
    Lors d'une petite balade randonnée sur le littoral nord Est. Mon esprit fut attiré par ce rocher donnant l'impression de sortir de l'eau à cause du reflux des vagues. 

    Je ne put m'empêcher de faire allusion au sous-marin. Engin capable de traverser des océans que ce soit sur l'eau ou dans l'eau. 

    mmhh! hé bien, je laisse mon imaginaire s'exprimer suite à cette idée d'un monde du dessus et du dessous... 

    le monde du dessus 
    C'est un monde où tout semble être réglé d'avance ... métro, boulot, dodo ! rien n'est laissé au hasard, tout est contrôlé, mis à jour au vu de tous.  C'est un monde où le regarde de l'autre compte pour beaucoup alors on se met à jouer des rôles... à être ce que l'on est pas, juste pour ne pas déplaire et ainsi se donner une parfaite image de SOI dans le regard de l'autre.

    Toutefois, le qui "je suis" est-il réellement celui qui est ? Il y a certainement des avantages à vivre dans ce monde du dessus puisque la majorité semble s'y plaire. Peut-être le regarde le l'autre qui nourrit l'ambition de celui que je ne suis pas ? Il renforce certainement l'action, le potentiel, le paraître... mais l'être ? peut-être trop vulnérable pour se confronter aux regards contrôlant, moqueur, médisant par peur d'être jugée ? 

    Le monde du dessous 
    C'est un monde qui nous paraît hostile et sombre (vu du dessus). Lieu où tout semble être caché. Rien qu'en y pensant l'effroi semble saisir l'être pensant sur place... Certains l'appellent le souterrain  et d'autres l'"anba-fey". Un monde qui laisse place aux dires. Les ragots y vont bon train et trouvent également échos. Un monde où tout le monde se voit sans (vouloir) se voir... par crainte d'être vu?  Ce monde du dessous semble mettre les émotions à rude épreuve en amplifiant la crainte et l'excitation. 

    Toutefois, dans ce monde dit souterrain, le "MOI" n'a jamais été autant en alerte; ou peut-être jamais été autant lui-même car à l'abri des regards il se fraie  son chemin dans la pénombre guidé par ses sens, émotions et ressentis tel un sonar. C'est un monde qui semble nous mettre face à nous-même sans le moindre guide ni contrôle.  Seul l'être est maitre ! 


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :