• sous marin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
    Lors d'une petite balade randonnée sur le littoral nord Est. Mon esprit fut attiré par ce rocher donnant l'impression de sortir de l'eau à cause du reflux des vagues. 

    Je ne put m'empêcher de faire allusion au sous-marin. Engin capable de traverser des océans que ce soit sur l'eau ou dans l'eau. 

    mmhh! hé bien, je laisse mon imaginaire s'exprimer suite à cette idée d'un monde du dessus et du dessous... 

    le monde du dessus 
    C'est un monde où tout semble être réglé d'avance ... métro, boulot, dodo ! rien n'est laissé au hasard, tout est contrôlé, mis à jour au vu de tous.  C'est un monde où le regarde de l'autre compte pour beaucoup alors on se met à jouer des rôles... à être ce que l'on est pas, juste pour ne pas déplaire et ainsi se donner une parfaite image de SOI dans le regard de l'autre.

    Toutefois, le qui "je suis" est-il réellement celui qui est ? Il y a certainement des avantages à vivre dans ce monde du dessus puisque la majorité semble s'y plaire. Peut-être le regarde le l'autre qui nourrit l'ambition de celui que je ne suis pas ? Il renforce certainement l'action, le potentiel, le paraître... mais l'être ? peut-être trop vulnérable pour se confronter aux regards contrôlant, moqueur, médisant par peur d'être jugée ? 

    Le monde du dessous 
    C'est un monde qui nous paraît hostile et sombre (vu du dessus). Lieu où tout semble être caché. Rien qu'en y pensant l'effroi semble saisir l'être pensant sur place... Certains l'appellent le souterrain  et d'autres l'"anba-fey". Un monde qui laisse place aux dires. Les ragots y vont bon train et trouvent également échos. Un monde où tout le monde se voit sans (vouloir) se voir... par crainte d'être vu?  Ce monde du dessous semble mettre les émotions à rude épreuve en amplifiant la crainte et l'excitation. 

    Toutefois, dans ce monde dit souterrain, le "MOI" n'a jamais été autant en alerte; ou peut-être jamais été autant lui-même car à l'abri des regards il se fraie  son chemin dans la pénombre guidé par ses sens, émotions et ressentis tel un sonar. C'est un monde qui semble nous mettre face à nous-même sans le moindre guide ni contrôle.  Seul l'être est maitre ! 


    votre commentaire
  • l'entrée vers l'autre monde

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Deux grands arbres dressés sur leurs racines laissant penser à des gardiens comme pour dire : "attention, vous vous apprêtez à entrer dans un autre monde!!!"

    Mais quel est cet autre monde ?
    Un monde qui parait au premier abord silencieux mais quand on met nos sens en éveille, il nous bouscule dans notre effervescence. Dès le premier contact, il apaise la conscience agitée, il masse les maux par son condensé énergétique et fait vibrer notre intériorité. 

    Celui qui se laisse guider ne sera pas au bout de ses surprises car il sera transporté dans un voyage dont il ne reviendra pas neutre. 

    En effet c'est un monde aux mille pouvoirs où sa science n'a point d'égale.  

    Alors ! pourquoi s'en priver si les hôtes sont si accueillant et semblent vouloir travailler pour le bien de l'humanité?


    votre commentaire
  • Paroi rocheuse

     à l'état brute!
    Bleu, rocher et verdoyant.  Tout aussi magnifique qu'inspirant. L'humain toujours à tailler quelque chose pour redessiner ce que le créateur a jugé parfait à l'origine. N'est-ce pas là! une folie de l'homme?
    Alors... je ne m'en lasse pas, pour le plaisir des yeux et le bien-être de l'âme de par l'énergie que dégage ce lieu. 
    Tout est gratuit... 

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Enfermé avec nous même.

    Suite à une petite plongée sous marine, je me suis attardé sur ce plan car j'ai trouvé le cadrage magnifique avec toutes ces éponges et couleurs ... mais l'arrière plan semble dépeindre quelque chose de plus funeste... Alors, je me suis laissé aller dans un petit moment de réflexion.

    Quelle était notre raison de vivre ? Sommes nous devenu des tortionnaires de nous même ? L'homme a-t-il perdu la raison? Mais où allons nous ?

    Jadis, nous vivions dans l'insouciance peut-être préservé par le  monde de l'enfance ... un monde tout en couleur. A cette époque ont vivaient sans doute le bonheur sans réellement le chercher...

    Aujourd'hui, notre avidité ainsi que nos frustrations de société moderne nous pousse dans des préoccupations de plus en plus avilissantes (pour l'âme) contribuant à mépriser notre être. Nous travaillons au détriment de notre santé (physique, mentale et spirituelle), nous ne respectons plus notre rythme, les relations sont de plus en plus individuelles et superficielles, nous n'avons plus le temps pour les autres, ni pour nous même. Nous sommes toujours occupé à quelque chose qui nous occupe à autre chose. Nous sommes comme ... enfermé avec nous même.

     

    Bonne réflexion !

     

     


    votre commentaire
  • A quelques mettres sous l'eau, paisiblement vont et viennent ces petits poissons donnant l'aire de ne pas être dérangés dans leur abitacle fait d'éponge Tonneau...
    Au pied de celui-ci bivoiquent de gros oursins cerclant ce lieu de vie...
    Est-ce des assaillants ? ou est-ce des gardiens ? 

    Aujourd'hui on ne sait plus sur qui compter.. amis ou ennemis ?
    Ceux que vous pensez être vos amis ne le sont pas forcément et ceux que vous pensez être vos ennemis peuvent être des personnes bien veillante sans que vous le sachier.

    Alors ! Assayants ou gardiens du fort ?  
    Peut-être le seul moyen de le savoir est de s'y frotter au risque de se faire piquer. 

    Bonne journée. 


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique